L’Équipe

L’équipe de Création

Olivier Maurin

A toujours été attaché au travail en compagnie. Les dix ans passés au sein de la compagnie Lhoré-Dana ont été fondatrices pour son travail de metteur en scène.
Avec Lhoré-Dana il a mis en scène des textes de Daniil Harms (TOC !), Daniel Danis (Cendres de cailloux), Gregory Motton (la terrible voix de Satan, Chutes), Franz Kafka (Amerika), Marieluise Fleisser (Purgatoire à Ingolstadt).
A l’issue de l’aventure de Lhoré-Dana, aventure forte de collectif en résidence pendant sept ans au théâtre de la Renaissance dirigé par Laurent Darcueil, il a collaboré comme metteur en scène avec plusieurs lieux : Le centre dramatique de Poitou-Charentes, avec qui il a partagé les premières opérations du printemps chapiteau, et le Théâtre de l’Aire Libre où il a mené une résidence de recherche de plusieurs mois autour de l’écriture d’Edward Bond.
En 2004, à la suite d’une proposition de résidence au théâtre de Bourg en Bresse, il recrée une compagnie : la Compagnie Olivier Maurin, (qui est devenu la Compagnie OSTINATO en 2011). Il a également en 2004 pris la direction de la Maison du Théâtre de Jasseron, dans l’Ain.
Pendant quelques années son travail s’est essentiellement réalisé à l’occasion d’invitation ou de commande. A la Comédie de Valence, à l’occasion du Cartel où il a monté un texte de Sylvain Levey, et dans le cadre de la comédie itinérante où il a mis en scène « Des couteaux dans les poules » de David Harrower. A l’ENSATT où il a mis en scène pour la première fois un texte de Oriza Hirata en 2007, ainsi qu’un projet en 2009 écrit par des jeunes auteurs en classe d’écriture.
Il a également collaboré avec La Fédération, et à l’invitation de Philippe Delaigue et mis en scène deux textes (un de Pauline Sales et l’autre de Daniel Keenes) dans le spectacle Cahier d’Histoires.
Avec la Maison du Théâtre à Jasseron (centre de ressource pour le théâtre contemporain dans le département de l’Ain qui s’est donné également pour mission de diffuser des formes légères en milieu rural) il a créé plusieurs spectacles, parfois représentées en appartement, dont « Idiot-ci, idiot-là » inspiré par l’œuvre de Robert Filliou, et créé en collaboration avec Au bout du Plongeoir à Rennes. Présenté au départ dans les villages de l’Ain ce spectacle a aussi été joué dans des théâtres et festival (notamment au théâtre de l’Aire Libre et dans les deux week-ends des Subsistances à Lyon).

Depuis 2009, il enseigne également à l’Ensatt.
Ces dernières années il a mis en scène « L’amant » d’Harold Pinter en 2014, et « En courant dormez ! » de Oriza Hirata, spectacle créé en 2013 et qui a été recréé au printemps 2016 au TNP de Villeurbanne.

Clémentine Allain

Clémentine Allain a été formée au Conservatoire de Nantes, puis à l’Ecole Nationale Supérieure des Arts et Techniques du Théâtre (ENSATT) de Lyon, où elle a notamment travaillé avec Philippe Delaigue, Guillaume Lévêque et Jean Pierre Vincent. Depuis sa sortie de l’école en Juin 2010, elle a participé à plusieurs productions mises en scène par Simon Mc Burney, et travaille régulièrement avec la Compagnies Ostinato (« En courant, dormez ! » d’Oriza Hirata, « L’amant » d’Harold Pinter, et « Illusions » d’Ivan Viripaev mis en scène par Olivier Maurin) et la Compagnie des Échappés vifs (« Maladie de la jeunesse » de Ferdinand Bruckner, mis en scène par Philippe Baronnet). Elle a également participé à plusieurs tournages, dont la série « Disparue » réalisée par Charlotte Brandström. Très récemment, elle a tourné sur « Marche ou crève », le premier long métrage de Margaux Bonhomme. Prochainement, elle jouera dans la nouvelle création jeune public mis en scène par Philippe Baronnet, « We just wanted you to love us », commande d’écriture à Magali Mougel, et à la première création de la toute jeune compagnie des Ores, co-fondée par Nicolas Orlando et Damien Robert.

Fanny Chiressi

Comédienne formée à l’École Nationale Supérieure de La Comédie de Saint-Étienne, Fanny Chiressi a travaillé avec François Rancillac, Laurent Hatat, Jean-Marie Villégier, Olivier Morin, Philippe Sireuil, Oscar Strasnoy… Durant trois ans, le voyage et la promotion des écritures contemporaines sont au coeur de sa formation. Aussi participe-t-elle en 2007 aux Francophonies en Limousin. La même année elle joue dans Sens d’Anja Hillig, mis en scène par Jean-Claude Berutti, au Thaliatheater de Hambourg. En 2009, c’est à Johannesburg puis au théâtre Paris-Villette qu’elle défend la langue de Dieudonné Niangouna dans Kukuga Mélancholique Système dix, mis en scène par Jean-Paul Delore.
Depuis sa sortie, elle a joué à la Comédie de Saint-Etienne dans Plus marrant que le bowling de Steven Dietz, mis en scène par Yves Bombay, Je hais les voyages et les explorateurs de Copi et Will Self, mis en scène par Maïanne Barthès, au Nouveau Théâtre de Besançon dans Fanny et Max (dealing with Crimp) de Martin Crimp, co-mis en scène par Sylvain Maurice et Nicolas Laurent, dans Sysiphe, texte et mise en scène de Nicolas Laurent. En 2012, elle est l’assistante à la mise en scène de Michel Raskine sur le Président de Thomas Bernhard. En 2013, elle joue dans Rouge d’Emmanuel Darley mis en scène par Maïanne Barthès au Studio-Théâtre d’Alfortville.

Arthur Fourcade

Originaire de Cambrai, Arthur Fourcade a été formé dans le Nord de la France à l’école de la Compagnie THEC dirigé par Antoine Lemaire. En 2009, il est admis à L’École de la Comédie de Saint-Étienne. Il y a travaillé notamment avec Gwenaël Morin, Michel Raskine, Robert Cantarella.
En 2013, il fonde avec ses camarades de promotion le « Collectif X », compagnie de théâtre stéphanoise.
En trois ans d’existence, le Collectif X multiplie les projets : Manque de Sarah Kane, Un pour la route de Pinter, VILLES# qui est un processus participatif de portrait de la ville, Le soulier de satin de Paul Claudel en mode Théâtre Permanent au Théâtre du Point du Jour, Cannibale et Seul le chien, deux textes de l’auteure Agnès D’halluin qui leur est associée…
Il travaille depuis 2014 avec Olivier Maurin, dans L’amant de Pinter et Illusions de Viripaev.

Mickael Pinelli

a intégré L’Ensatt en 2004. Durant ses trois années d’études, il  apprend son métier en travaillant sur les pièces de Shakespeare, Oriza Hirata, Racine, Tcheckov, Desmaret de saint-Sorlin, F.scott Fitzgerald, Marivaux, Samuel Gallet, Marie Dilasser.
Depuis, il a travaillé avec :
Simon Delétang ( Les champions  de Marc Becker et Le misanthrope de Molière); 
Phillipe delaigue (Le bonheur des uns de Studd Terckel);
Christian Schiaretti (Les visionnaires de Desmaret de Saint Sorlin);  
Aymeric Lecerf (Les nuits blanches de Fédor dostoievski et Fando et Lis de Fernando Arrabal); Pascale Daniel-Lacombe (Plusieurs textes de Sylvain levey); Mathieu Gerin (Maladie de la jeunesse de ferdinand Bruckner); Philippe Adrien (Le partage de midi de Paul Claudel);
Vincent Garranger (Trahisons d’Harold Pinter); Olivier Maurin (En courant, Dormez ! d’Oriza Hirata.), Antonella Amirante (la Revanche)